ICRONOS festival international du film archéologique
Le XVIe festival ICRONOS se tiendra en octobre 2018. Les inscriptions pour ce festival ouvriront en décembre 2017.
Retour menu accueil...
   

 
Mot clé :
Thème :
Famille :
Pays :
durée :
 
Signalez-nous
un film
qui n’est pas dans notre base !

 
XVIe Festival International du Film d'Archéologie de Bordeaux
Le prochain festival ICRONOS se tiendra en octobre 2018.
Les inscriptions pour ce festival ouvriront en décembre 2017.

Rendez-vous l'année prochaine pour un nouveau festival !
 
Actuellement 476 films dans notre base de données
> Vos critères de recherche : Mot clé : AUCUN
Thème : TOUS Pays : TOUS
Famille : TOUTES Durée : TOUTES
Résultat de votre recherche :  476 film(s) trouvé(s) !
Trier par :   Titre français  Année réalisation  Durée (+long au +court)
Acropole, musée et monuments
(Titre original : "Acropolis.the museum and the monuments on the sacred rock")
 
“Admirables sont les travaux de Périclès, car ils furent réalisés en si peu de temps au regard de l’éternité. En beauté, il furent dès le début : classiques. Dans leur gloire, ils trônent pour toujours splendides et originaux. Parce qu’en eux fleurit une fraîcheur que le temps n’altère pas, comme si ils étaient habités d’un esprit éternel et d’une âme sans âge» La vie de Périclès par Plutarch.
 

Adam, roi des singes
(Titre original : "Adam, roi des singes")
 
Quel est l'ancêtre commun à l'homme et au singe , comment se sont-ils différenciés à l'origine et au terme de quel processus biologiques ? Le Professeur Jean Chaline, Directeur de recherche au CNRS, à l'Université de Bourgogne, propose une nouvelle façon d'envisager les débuts de l'humanité, théorie qu'il a développée en équipe.
Considérer l'homme comme roi des singes revient à parler de paradoxe humain. En effet, du point de vue génétique, la différence entre l'homme et le singe n'est que de 1%, mais elle s'amplifie à 50 voire 60% du point de vue morphologique.
Ce paradoxe peut s'expliquer par la nouvelle théorie des "horloges internes du vivant", théorie globale qui intègre les données biologiques et physiologiques (gènes, chromosomes, développement), du climat et des environnements en y ajoutant l'anatomie comparée et les archives paléontologiques.
 

Akhétaton, 1350 avant J.-C.
(Titre original : "Akhétaton, 1350 avant J.-C.")
 
Quelques 1350 ans avant notre ère, un homme va bouleverser 'histoire de l'Egypte antique : Aménophis IV accède au trône et devient pharaon.
En seulement 17 ans de règne, accompagné de Nefertiti, il va opérer une véritable révolution. Renversant les nombreux dieux avec leurs temples et leur clergé, il inaugure une religion à l'unique divinité, Aton, dont il est lui même le seul intercesseur. Il change alors de nom pour devenir Akhenaton. En l'honneur d'Aton, il fait bâtir une nouvelle capitale en plein désert.
L'art et la représentation sont radicalement transformés : s'écartant de l'imagerie traditionnelle, on invente au couple royal une représentation qui l'écarte du commun des mortels. Un véritable courant est crée qui ne survivra pas à son créateur mais qui laissera une trace indélébile dans l'histoire de l'art et des représentations.
 

Ako Senzé, les rois dans la République de Côte d'Ivoire
(Titre original : "Ako Senzé, les rois dans la République de Côte d'Ivoire")
 
Les Anyi du Ndényé font partie du groupe Akan, comme les Baoulés ainsi que les Ashanti du Ghana.
Quatre moments forts interviennent dans la vie du peuple Anyi qui vit au sud-est de la Côte d'Ivoire. et de leurs rois et chefs : l'intronisation du roi, "la fête de l'igname" à Niabley, la danse des Komyan (les prêtresses des génies) et l'ouverture d'un trésor de lignage qui contient les célèbres poids akan à peser l'or.
Au cours du film, des Ivoiriens et Ivoiriennes, hauts fonctionnaires, planteurs, intellectuels, chefs traditionnels débatent du rôle des chefs et des rois dans la République de Côte d'Ivoire et de l'avenir de ce pouvoir traditionnel.
 

Alésia ou l'ambition de César
(Titre original : "Alésia ou l'ambition de César")
 
Trois chercheurs racontent la tragique épopée du héros Vercingétorix contre César et ses armées.
Le récit débute par les événements qui ont incité César à intervenir en Gaule et se poursuit par la rebellion gauloise contre Rome et le choix de Vercingétorix comme chef libérateur. Les tactiques des deux armées en présence et les travaux de défense sont évoqués sur le terrain (lignes fortifiées, campements, redoutes, fossés...). Le siège d'Alésia, les batailles et la défaite des gaulois, ainsi que la reddition de Vercingétorix aux romains sont décrits à l'aide d'extraits du livre 7 de "La guerre des Gaules".
Une nouvelle identité se dessine pour la Gaule romanisée (nouvelle architecture, routes, nouvelles moeurs...).
 

Alexandre, l'égal des Dieux
(Titre original : "Alexandre, l'égal des Dieux")
 
Sa perspicacité, son jugement toujours sûr conduisirent Alexandre à dépasser les préjugés de race et de nation en concevant théoriquement puis en réalisant dans les faits ce que nous nommerions aujourd'hui internationalisme dans le meilleur sens de ce mot.
 

Alexandre. Sur les traces de la tombe d'Alexandre le Grand
(Titre original : "Alexandros. Sulle trace della tomba di Alessandro Magno")
 
Où se trouve le tombeau d'Alexandre le Grand ? A Siwa ? A Verchiata ? Ou bien encore à Alexandrie où un grand nombre d'auteurs décrivaient la tombe du roi macédonien ?
De nombreux chercheurs ont tenté ces dernières années de répondre à cette question. En suivant les traces de l'homme le plus légendaire de l'Antiquité, ce film propose une nouvelle hypothèse...
 

Alexandrie la magnifique
(Titre original : "Alexandrie la magnifique")
 
Un an après l'exploration sous-marine du phare d'Alexandrie "la septième merveille du monde", les caméras de Gédéon étaient présentes une fois encore aux côtés de l'archéologue Jean-Yves Empereur en 1997 pour une autre découverte archéologique majeure dans l'ancienne Egypte, "la ville de la mort", la nécropole perdue d'Alexandre le Grand au IIIème siècle avant J.-C.
L'histoire entière de la vie sociale et rituelle de l'ancienne cité grecque d'Alexandrie repose sur ce site qui fut d'abord baptisé "la nécropole" par un historien grec, Strabon, en 25 avant J.-C.
Les anciennes épaves de cette même zone ont été également identifiées à Qait Bay, ce qui nous aidera à raconter la saga de cette ancienne civilisation.
Ce film documente l'exploration de ce site jour après jour. Jean-Yves Empereur commencera bientôt à fouiller cette partie de la nécropole au-dessous du niveau de l'eau, où les pilleurs de tombe ne sont jamais allés et les trésors de l'ancienne Alexandrie sont prêts à être découverts. L'exploration sous-marine des épaves continue.
 

 
 

 
2003 © Copyright icronos. ICRONOS - 100 rue Malbec - 33800 Bordeaux - Renseignements : 05.56.94.22.20 - Email :icronosafifa@gmail.com