ICRONOS festival international du film archéologique
Le XVIe festival ICRONOS se tiendra en octobre 2018. Les inscriptions pour ce festival ouvriront en décembre 2017.
Retour menu accueil...
   

 
Mot clé :
Thème :
Famille :
Pays :
durée :
 
Signalez-nous
un film
qui n’est pas dans notre base !

 
XVIe Festival International du Film d'Archéologie de Bordeaux
Le prochain festival ICRONOS se tiendra en octobre 2018.
Les inscriptions pour ce festival ouvriront en décembre 2017.

Rendez-vous l'année prochaine pour un nouveau festival !
 
Actuellement 476 films dans notre base de données
> Vos critères de recherche : Mot clé : AUCUN
Thème : TOUS Pays : TOUS
Famille : TOUTES Durée : TOUTES
Résultat de votre recherche :  476 film(s) trouvé(s) !
Trier par :   Titre français  Année réalisation  Durée (+long au +court)
Voyage à Angkor : l'essence de la culture Khmer
(Titre original : "Voyage à Angkor : l'essence de la culture Khmer")
 
Capitale de l'empire Khmer, Angkor est un ensemble architectural unique, berceau d'une civilisation capable de concilier les plus hautes valeurs spirituelles et les exigences du quotidien. c'est l'un des plus vastes sites archéologiques de la planète : plus de 40 km2 de temples, de douves, de canaux qui témoignent de cette civilisation qui connut son apogée du IXème au XIIème siècle.
Sa préservation, oeuvre de longue haleine, est une nécessité tant au regard de l'histoire que pour la construction d'un avenir de paix. Panorama du site et de ses travaux.
 

Voyage en Egypte et en Nubie
(Titre original : "Viaggio in Egitto e Nubia")
 
L'extraordinaire aventure du voyageur italien Giovan Battista Belzani, qui entre 1816 et 1819 découvrit en Egypte l'entrée du temple d'Abu-Simbel, la tombe de Sethi 1er dans la vallée des Rois et l'entrée de la pyramide de Kheprhen.
 

Xanthos
(Titre original : "Xanthos")
 
C'est en suivant les personnages principaux du film (Jacques des Courtils, chef de mission, quelques archéologues et Ômer, le fil du gardien du site) que nous allons découvrir l'Histoire.
Nous voici en Lycie au moment de l'invasion Perse. Un incendie se déclare laissant des murailles énigmatiques... puis voici les tombeaux, les murs...
C'est déjà l'influence grecque.
Les questions affluent.
Comment les Lyciens ont-ils traversé les siècles ? Quelles étaient leurs pensées, leurs croyances ? Leur temps était-il le nôtre ? Parviendra-t-on à déchiffrer l'écriture lycienne ?
 

Zanzibar, Tanzanie - la perle des sultans d'Afrique de l'ouest
(Titre original : "Sansibar, des Sultans Perle vor Ostafrika, Tansania")
 
Zanzibar est une île tropicale située sur la côte est de l'Afrique. Jusqu'au XIXème siècle, des bateaux d'origines diverses mouillaient dans la large baie de la capitale de l'île du même nom. C'était le lieu de transbordement de l'ivoire, des esclaves et des épices provenant de l'Afrique noire. Les négociants de l'Arabie et de l'Asie utilisaient ce port comme escale sur leur route.
Ainsi, Zanzibar devint l'un des carrefours du commerce océanique indien. Des commerçants indiens et arabes s'y installèrent et contrôlèrent les affaires.
Mais Zanzibar n'attirait pas seulement des marins, négociants et artisans. En 1840, le Sultan Saïd transféra sa résidence de Moscat (dans l'actuel Oman) à Zanzibar. Cette dernière devenait l'île des plantations de clou de girofle. Les profits obtenus de l'exportation des épices et du commerce d'esclaves permirent de transformer la ville jusque-là caractérisée par ses cabanes et ses maisons en bois, en une ville construite en pierre. Le sultan Barghash, le successeur de Saïd, fit construire sur les quais de Zanzibar l'édifice le plus moderne de l'Afrique orientale à la fois doté de l'électricité et d'un ascenseur.
L'âge d'or de Zanzibar a cessé depuis fort longtemps.. Le pouvoir est passé des sultans et de la domination coloniale britannique, à un gouvernement socialiste. L'architecture de la vielle ville "Stonetown" reflète encore de nos jours la synthèse des influences arabiques, indiennes et de l'Afrique noire. Elle est réellement cosmopolite comme la population de la ville. Les mosquées, les églises chrétiennes et les temples hindous aussi bien que les marchés africains, les édifices de style colonial et les maisons de commerce britannique, mais aussi un fort omais et des portes en bois sculpté, font toute la richesse de la civilisation de Zanzibar.
 

 
 

 
2003 © Copyright icronos. ICRONOS - 100 rue Malbec - 33800 Bordeaux - Renseignements : 05.56.94.22.20 - Email :icronosafifa@gmail.com